Plats

VOLAILLE / FETA / JAMBON DE PAYS

20 août 2015
IMG_7229

VOLAILLE / FETA / JAMBON DE PAYS

Un match que j’adore la volaille mariée au goût du jambon de pays.

Lors de notre dernier Brunch voilà le « plat » qui était servi : une ballottine de pintade, légumes de saison, fêta, chips de jambon de pays et poudre de pain.

J’ai pris beaucoup de plaisir à préparer ce plat : les légumes étaient d’une fraicheur exceptionnelle et le rendu final comme je l’imaginai frais et savoureux.

Pour cette recette, il vous faut pour 6 personnes :

  • 6 suprêmes de pintade
  • 1 morceau de baguette de pain
  • 1 botte de radis
  • 500g de petit pois frais
  • 3 tranches de jambon de pays
  • 100g de fêta
  • Bouillon de volaille

Dans un premier temps, réaliser la poudre de pain : elle se conserve très bien.

Dans un four à 150°C, laisser votre morceau de pain au moins 30 min (il doit être très cassant) puis augmenter le four à 180°C afin que le pain prenne une jolie coloration. Attention l’idée est d’obtenir une poudre de pain brune et pas NOIRE :)

Il ne reste plus qu’à le laisser entièrement refroidir à température ambiante puis de le mixer au blender ou au mixer :)

Pendant que le four est chaud, y disposer vos tranches de jambon de pays 7-8 min jusqu’à obtention de chips.

Réserver.

Pour les ballottines de pintade, il faut retourner ici …« Ballotines »

Pocher ces ballotins, environ 20 min, dans une eau frémissante mais pas bouillante.

Les réserver.

Pour les légumes, dans un bouillon de volaille, pocher les petit pois, attention à ne pas les « surcuire ».

Coté radis, une fois lavés, les laisser dans une poêle à feu doux avec une noisette de beurre, mouiller avec un peu de fond de volaille au besoin.

Pour le dressage,

Dans l’assiette, dresser les petits pois et disposer les radis.

Poêler la ballotinne de pintade puis la disposer dans l’assiette (voir photos).

Emietter de la fêta sur les légumes.

Disposer les chips de jambon de pays.

Pour finir, saupoudrer la poudre de pain.

Déguster.

IMG_7222 IMG_7211 IMG_7217

Vous devriez aussi aimer

Pas de commentaire

Laisser un commentaire